Super livre que je recommande !!! Quand on voit ton chemin parcouru, on ne peux que croire en l'avenir !!! Très heureuse Jean d'avoir découvert et partage ta passion. Merci Jean de m'avoir fait connaître ta famille du Montana et ta philosophie !!! Gros bisous à vous deux. Et à très bientôt (cette année, j'ai noté le rendez-vous annuel !!!!

J.Hermant

Quand j'ai rencontré Jean il y a deux ans pour un week end avec mon ex club de country, j'avais remarqué une tristesse dans son regard, surtout quand Jean se pensais pas observé. Son livre m'a permis de comprendre ses silences et ses regards, certaines phrases dites à demi-mot.
Et j'ai revu Jean après son retour du Montana, quand il a été adopté. Son regard avait totalement changé, une étincelle brûle désormais dans ses yeux. Que Cécile entretien avec tout son amour.
Il y a une réplique du film "10000" qui s'applique à Jean : "un homme choisi de tracer un cercle autour de lui et d'y inclure ses proches. Mais certains hommes tracent un cercle bien plus grand autour d'eux". Et Jean fait parmi de ces derniers.
J'ai, en parcourant ses lignes, fait le parallèle avec certains passages de mon existence et cela m'a réchauffé le cœur dans ces moments de doute que je traverse. Je conseille ce livre à tout les cabossés de la vie, reprenez courage, la lumière est au bout du tunnel pour chacun. Et ce livre est plein de sagesse que Jean partage avec qui sait le voir.
Puissions-nous nous retrouver un jour au coin du feu (ah bah non, c'est un cercle y'a pas de coin!!!!)
Bises à tous,

Pauline

Merci Jean
Pour la leçon de courage que tu nous apporte à nous les lecteurs, en parcourant ton livre, du début à la fin, on peut se demander ou tu a puiser toute cette énergie
pour en arriver là ou tu est maintenant, toutes les souffrances et les obstacles que tu a surmonter, c'à prend aux tripes. une sacrée leçon de la vie.
Respects

B.Bataille

Le manque d'amour conduit aux pires folies ...
Ce livre l'illustre parfaitement et donne à son lecteur l'envie de croire que tout est toujours possible ...
J'espère lire une suite ...
et pourquoi pas un film ?

Marie-Line

Un grand merci , pour ton courage , tu as mis en moi un réconfort , tant de mauvais souvenir qui font que l on est instable dans la vie , je me suis reconnu souvent dans ton livre ,et toi comme moi comme beaucoup d autre offrons un sourire sans et jamais faire ressentir notre souffrance , ton partage a cœur ouvert ma aidée a me libérée de certain de mes démon .Même si je m 'appel résilience .je te remercie Jean car la première fois que je t'ai rencontrer voila 5 ans aux tipis avec toutes la troupe et ne cesse d 'avoir le besoin de venir souvent ,car sans tant rentre compte toi l homme de cœur a nous tous tu nous fait du bien par tes paroles , ton livre et une leçon de la vie que personne ne peut partager ...

Mary

Je viens de terminer le livre.. que dire sur celui-ci ? les émotions sont tellement multiples ..... Pour le lecteur, c'est une telle émotion sur ton histoire ; certains passages ne sont pas toujours facile à lire ; on ne peut s'empêcher, en tout cas pour ma part, de penser à notre propre vie; nos erreurs, nos satisfactions, nos préjugés.... et ce livre nous chamboule pas mal ! il nous donne une sacrée leçon de vie.... cette lecture me donne envie d'améliorer ma façon d'aborder la vie, d'être plus optimiste sur l'avenir... Nous sommes déjà venus plusieurs fois sur le camp et déjà ça nous a envoyé du lourd comme disent les jeunes; Nous sommes apaisés sur le camp et de ce fait dans notre vie aussi. Merci Jean de t'être livré de cette façon et de partager avec nous ta façon de voir les choses et d'aborder la vie à travers la culture amérindienne.

Marjorie

Rien n' est jamais définitif, un livre que j' ai lu en une seule fois.
Livre très émouvant, qui laisse voir de la douleur et de souffrance. En première partie une larme coule sur ma joue...comme si on vivait d' une autre manière notre vie.
Par la suite j' ai pu y voir de la détermination pour laisser place à la joie et au bonheur...bonheur de vivre...Rien n' arrive au hasard Jean. bonne route

Cathy